Un match à l’Union Berlin

Lorsqu’on parle de football, le club le plus connu de la capitale allemande est probablement l’Hertha Berlin. Mais si vous appréciez les stades aux grosses ambiances, alors mieux vaut aller voir un match à l’Union Berlin, le deuxième club de la ville. Dans la neige et le froid, j’ai assisté à Union Berlin – Arminia Bielfeld, et c’était cool !!

Union Berlin : les présentations

L’Union Berlin, basé dans le quartier de Köpenick (Berlin-Est), a été fondé en 1966. Le club évolue en Bundesliga 2 , comme le FC St Pauli, dont j’avais écrit un article par ici. L’équipe de l’Union Berlin joue ses matchs au stade An der Alten Fösterei qui a la particularité d’avoir été rénové par les supporters en 2008 et 2009. Et seules la Tribune Principale et une partie de la Tribune Ouest proposent des places assises. Dans le reste du stade, on regarde le match debout : histoire de mieux vibrer et supporter son équipe.

Le foot, le vrai

L’Union Berlin, c’est l’anti football business par excellence. Le prix des places est abordable et j’ai eu l’impression que les gens ne venaient pas au stade pour voir un joueur en particulier, mais plutôt pour supporter toute une équipe. Comme de bons passionnés de football, les supporters viennent au match environ deux heures avant le coup d’envoi. C’est donc tout à fait normal de se retrouver dans les tribunes à 11h du matin, avec un verre de vin chaud à la main, quand la rencontre commence à 13h. Pendant ce temps là, le kop s’installe tranquillement avec ses drapeaux et ses tambours. L’ambiance avant les matchs est conviviale, j’avais la sensation d’être à un match d’une équipe régionale qui joue le dimanche. Et comme j’ai l’habitude de voir les rencontres du FC Nantes debout, ne pas m’asseoir dans la tribune ne m’a pas dérangée. Au contraire, les tribunes sans sièges permettent de mieux ressentir les ambiances et d’être au coeur du match. On se sent plus proche des joueurs, on a donc plus envie de les supporter.

12292888_1653318788279312_33785444_n_002

L’entrée des joueurs se fait sur une chanson de Nina Hagen, l’hymne du club en quelque sorte. C’est le moment de sortir les écharpes et de chanter le plus fort possible. Cette musique un peu rock donne tout de suite le ton de la rencontre. Pendant le match, l’ambiance est vraiment géniale. Les supporters montrent bien qu’ils sont là. Je me suis même prise au jeu et au bout d’un moment je chantais aussi : « Eisern Union !!!! ». Au niveau du jeu, l’Union Berlin (qui joue en rouge sur la photo ci-dessus) et l’Arminia Bielefeld ont fait match nul 1-1. Entre les chants des supporters qui s’enchainaient et le jeu plutôt séduisant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Mon tour des stades allemands continue, et j’espère revenir voir l’Union Berlin. Rien que pour l’ambiance, ce club mérite d’être connu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s